Chirurgie de la silhouette

Chirurgie de la silhouette

SILOUHETTE

1. Perte de l’élasticité

La plupart des régions du corps subissent un relâchement progressif avec le temps qui est plus ou moins rapide en fonction de la souplesse naturelle de la peau.

Des variations importantes de votre poids aggrave ce processus et notamment en cas d’apparition de vergetures qui entraînent une perte définitive de l’élasticité cutanée.

Nos solutions 

La dermolipectomie ou lifting abdominaux, brachiaux ou encore cruraux, sont très efficaces mais ont l’inconvénient de laisser une cicatrice en zone opérée.

  • Dans certaines situations d’extrêmes relâchements cutanés, ces interventions peuvent être prises en charge par la sécurité sociale. L’avis d’un médecin conseil est alors requis.

2. Excès de graisse

Dans d’autres cas c’est l’excès de graisse qui pose problème en alourdissant la silhouette. Il faut alors tout d’abord s’assurer que le patient n’est pas en surpoids car cela nécessiterait une prise en charge spécifique préalable auprès d’un nutritionniste.

Notre solution

La lipoaspiration, cette intervention est très souvent associée aux gestes de lifting lorsque les excès de peau et de graisse coexistent.

PLASTIE OU DERMOLIPECTOMIE ABDOMINALE

La dermolipectomie abdominale correspond à la remise en tension cutanée de la région abdominale inférieure avec ou sans retension de la sangle musculaire.

Notre solution

La lipoaspiration peut améliorer le résultat esthétique en présence d’excès graisseux associés au niveau des flancs et de la région abdominale haute.

  • La prise en charge par la sécurité sociale de cette intervention n’est possible qu’en présence d’un bourrelet abdominal majeur recouvrant partiellement le pubis. Un avis préalable auprès d’un médecin conseil est requis.

La cicatrice est située au bas de l’abdomen et au niveau du nombril. Le port d’une gaine après l’intervention est nécessaire durant un mois et la reprise de l’activité sportive doit débuter à partir d’un mois et demi.

PLASTIE OU DERMOLIPECTOMIE DES BRAS

L’aspect des bras préoccupe beaucoup les femmes et particulièrement l’été lorsqu’elles portent des vêtements bras nus. À ce niveau sont fréquemment associés, un relâchement de la peau qui entraîne un aspect fripé de l’avant du bras et une accumulation de graisse à l’arrière qui en alourdit l’aspect.

Nos solutions

La brachioplastie ou dermolipectomie des bras consiste à associer une lipoaspiration à une ablation chirurgicale de la peau excédentaire.

La cicatrice est placée à l’intérieur des bras. Le port d’un manchon élastique après l’intervention durant un mois est très important pour limiter l’œdème et la tension sur les cicatrices.

PLASTIE OU DERMOLIPECTOMIE DES CUISSES

La région des cuisses associe souvent un relâchement de la peau de la partie interne pouvant entraîner la formation de plis disgracieux et d’excès de graisse entraînant des échauffements par frottement avec l’autre cuisse.

Notre solution

La cruropexie ou dermolipectomie des cuisses associe une lipoaspiration et une ablation de peau excédentaire interne.

La cicatrice est placée soit dans le pli de l’aine soit verticalement à la partie interne des cuisses.

 

La culotte de cheval

On retrouve également fréquemment au niveau des cuisses des excès graisseux localisés à la partie latérale plus communément appelés culotte de cheval.

Notre solution

La lipoaspiration seule dans la majorité des cas car à ce niveau la peau plus épaisse se redrappe sans entraîner la formation de plis. Le port d’un vêtement compressif est requis durant un mois.

LIPOASPIRATION

La lipoaspiration est une technique chirurgicale qui consiste à aspirer à l’aide d’une canule (sorte de longue baguette creuse) des excès graisseux.

Cette intervention peu indiquée chez les patients en surpoids est particulièrement efficace pour faire disparaître définitivement des amas graisseux localisés.

La procédure

Cette intervention effectuée sous anesthésie locale ou générale à l’énorme avantage de ne laisser que de petites cicatrices de l’ordre de 4 mm en zones d’introduction des canules.

Cette intervention est pratiquée, soit seule, soit en association avec les dermolipectomies, lorsque des excès cutanés s’associent aux excès graisseux.

 

Les suites opératoires

Les suites opératoires sont souvent marquées par :

  • des hématomes qui disparaissant en une quinzaine de jours,
  • le port de vêtements compressifs élastiques, qui est conseillé durant un mois.
Heusse & Gerard – Rennes : Prendre Rendez-vous au 02 99 23 64 72